News - 11/19/2009 - by Vincent JONCA

Sapin de Noël : lequel choisir ?

Nordmann, épicéa, sapin artificiel : lequel choisir lorsque l’on veut allier fêtes de Noël, écologie et… économies ? Comment l’entretenir et le faire durer ? Qu’en faire après les fêtes ?

Sapin naturel : quelle espèce choisir ?

Le sapin de Noël qui décore un quart des foyers français est le plus souvent soit un nordmann (60 % des ventes), soit un épicéa.

L’épicéa : c’est le sapin “traditionnel”, bien vert, les branches fines, les aiguilles piquantes et espacées.Avantage : son parfum de résine.Inconvénient : ses aiguilles chutent rapidement.Son prix moyen : 15 à 20 € (de 1 m à 1,50 m).

Le nordmann : plus touffu, et généralement plus foncé que l’épicéa.Avantage : il tient deux mois sans perdre ses aiguilles. Inconvénient : il n’a pas d’odeur.Son prix moyen : 27 à 35 €.

Il existe d’autres variétés, plus chères, comme le Nobilis (touffu et doux, foncé, parfois avec des reflets bleus) ou le Pungens (clair, légèrement bleuté, aux aiguilles piquantes).

L’acheter coupé ou en pot ?

A moins que vous ne vous adressiez directement à un producteur (80 % des sapins vendus en France sont produits sur le sol français, notamment dans le Morvan et le Massif central), il y a de fortes chances pour que vous achetiez votre sapin en grande surface, voire chez un fleuriste/pépiniériste.Trois types d’arbres sont généralement proposés à la vente :– Coupé : le sapin est vendu brut, sans racines, avec son pied coupé (parfois même fixé sur un socle, type bûchette). – En motte : sapin vendu avec ses racines (généralement emballées avec de la terre). – En pot : sapin vendu avec le pot dans lequel il a grandi. Idéal si vous voulez le replanter après Noël.

 

Sapin artificiel : un choix écolo ?

Un sapin artificiel, réutilisable, est-il plus écologique qu’un sapin naturel ? Pas sûr. Les arbres de Noël qui embelliront les foyers français ne sont pas coupées au hasard dans nos forêts et proviennent en grande majorité de plantations dont l’exploitation limite la déforestation sauvage.Le sapin naturel absorbe du CO2 pendant sa croissance et il peut être replanté. Même jeté, il est entièrement biodégradable…

Le sapin artificiel, lui, est en matière plastique, polluante à produire (dérivés du pétrole) et non biodégradable.Par ailleurs, il n’est pas éternel : ses couleurs se ternissent, ses branches s’affaissent… On en change en moyenne tous les 4 ans ! Et il est également plus cher que le naturel (30 à 40 € en moyenne).

Comment l’installer ?

Premier conseil : n’installez pas votre arbre de Noël trop tôt dans la maison. Le moins il sera exposé à la chaleur et à la sécheresse de votre domicile, le mieux il se portera : il perdra moins ses aiguilles.Rentrez-le quelques jours avant Noël (vous pouvez l’acheter plus tôt et le laisser dehors entre-temps).

Deuxième conseil : n’installez jamais votre sapin près d’une source de chaleur (radiateur ou cheminée).Si vous avez acheté un arbre en pot, laissez-le dans son pot.Si vous l’avez acheté en motte, installez-le dans un seau, avec du sable. Pour les arbres coupés, fixez-les sur un socle et stabilisez-les bien (avec des poids ou des cailloux).

Comment le faire durer ?

On l’a déjà dit : la chaleur et la sécheresse sont les ennemies du sapin. Pour qu’il reste en forme et garde ses aiguilles, il faut “l’hydrater” !Si vous avez un sapin en pot ou en motte, veillez à ce que la terre ou le sable dans lequel il repose soit toujours légèrement humide.Si vous avez un sapin coupé, veillez à ce que la base du tronc repose en permanence dans l’eau. Vous pouvez même, avant de l’installer, coupez quelques centimètres à la base du tronc afin qu’il absorbe mieux l’eau.

Enfin, dans tous les cas, humidifiez quotidiennement les branches, avec un vaporisateur par exemple.

Comment le décorer ?

Certaines décorations de Noël sont à éviter : n’accrochez pas de boules ou figurines trop lourdes, susceptibles d’abîmer (ou de casser) les branches de votre arbre. Les bougies sont à proscrire, les branches des sapins sont très inflammables

La neige artificielle est également à bannir car elle est nocive. Si vous voulez “enneiger” votre arbre de Noël, un petit conseil écolo et pas cher : saupoudrez-le de farine !Autre idée : coupez une orange en rondelles, laissez-les sécher quelques jours, enfilez un ruban en annerette pour les fixer aux branches. Vous pouvez aussi ramasser des petites pommes de pin et les accrocher grâce à un ruban fixé au sommet.

 

Comment le recycler ?

Après les fêtes, la solution idéale est bien sûr de replanter le sapin de Noël dans votre jardin… si vous en avez un. Vous pourrez ainsi le réutiliser l’an prochain !S’il devient trop grand, vous pouvez aussi le décorer directement à l’extérieur, à l’aide de boules et de guirlandes ne craignant pas les intempéries.

Si vous voulez vous en débarrasser, renseignez-vous auprès de votre commune pour savoir quelles sont les dispositions à prendre. Certains vendeurs livrent, avec l’arbre, un sac à sapin dans lequel l’emballer après les fêtes. D’autres assurent même leur récupération.

Tags:

Laisser un commentaire

Pour toutes réservations de trois nuits consécutives,nous offrons le transfert aéroport arrivé et pour toutes réservations de 7 nuits consécutives, nous offrons les transferts aéroport aller et retour.

For all bookings of three consecutive nights, we offer the arrival airport transfer and for all bookings of 7 consecutive nights, we offer the round trip airport transfers

Para todas las reservas de tres noches consecutivas, ofrecemos el traslado al aeropuerto de llegada y para todas las reservas de 7 noches consecutivas, ofrecemos los traslados de ida y vuelta al aeropuerto

This will close in 20 seconds