téléchargement (3)

Vous êtes plutôt septembriste ? Vous avez bien raison : les touristes rentrés à la maison, les prix baissent de manière significative. À vous les vacances bien méritées ! Mais où partir à moindre coût ? On vous propose la destination la moins chères en septembre. 

Pour cette sélection de vacances peu onéreuses, et très dépaysante, nous nous sommes basés sur le prix du billet d’avion ainsi que du logement sur place sur la période du 8 au 15 septembre 2018.

téléchargement (2).jpg

     LE MAROC

 

 

C’est un pays d’Afrique du Nord qui possède une côte méditerranéenne et une côte atlantique. C’est également, et surtout ! un pays de montagnes puisque 25% du territoire se trouve à plus de 1000m d’altitude et abrite environ 15% de la population.

Les montagnes marocaines se découpent en plusieurs massifs

– Le Moyen Atlas : majoritairement calcaire, ce massif présente des paysages verdoyants, il part de Beni Mellal et s’étire sur 300 km vers le Nord-Est. Il est appelé « la Suisse Marocaine ». Le point culminant est le Djebel BouNasser, 3340m.

– L’Anti-Atlas : il est constitué de roches très anciennes, surtout du granit vers Tafraout ; ou présente des pitons rocheux d’origine volcanique, comme on en trouve dans le Siroua (3305m) ou encore le Saghro (2592m), nommé « le Hoggar Marocain ».

– Le Haut-Atlas : ce massif  forme une barrière naturelle coupant le Maroc du Sud-Ouest ou Nord-Est, sur 500 km, d’Agadir à Midelt.Le Nord du pays profite alors de l’humidité drainée par l’océan et est très vert ; quant au Sud, il subit l’aridité du sahara. Le Haut Atlas est un véritable château d’eau d’où partent de nombreuses rivières.

Le Maroc possède une dizaine de  sommets à plus de 4000m, dont le Toubkal (4167m), point culminant de l’Afrique du Nord, et le M’Goun (4068m). Le territoire compte également plusieurs centaines de 3000m sur l’ensemble des massifs.

Outre les montagnes, le Maroc présente une autre particularité environnementale : le désert. Celui-ci se montre sous plusieurs formes. En effet, dans le Sud du pays,  il est possible de trouver de grands Regs, parsemés d’acacias, mais également plusieurs massifs de dunes, offrant des Ergs remarquables.

Climat

Avec ses caractéristiques géographiques, le Maroc présente un climat très contrasté. Une phrase le décrit parfaitement : « le Maroc est un pays froid où la soleil est chaud. »Il existe de grandes différences de températures entre l’été et l’hiver (20°C d’écart entre les moyennes hivernales et celles estivales), et l’amplitude thermique entre le jour et la nuit, les zones ensoleillées et les zones ombragées sont très importantes. Dans le désert notamment, il peut y avoir plus de 40°C d’écart entre le jour et la nuit !

Voilà quelques indications moyennes :

Entre mai et octobre : chaleur importante et des risques d’orages en montagne (août). Plus de 40°C à Marrakech ou Ouarzazate. Au-dessus de 1500m d’altitude, les températures sont tout à fait correctes.

De novembre à fin-mars : froid, voire très froid en montagne, surtout dans le Haut-Atlas, au-dessus de 2000m.

De fin-février à début-avril : l’enneigement peut être bon au-dessus de 2500m, pour une année moyenne. Le ski est donc tout à fait envisageable, par contre, pas de trekking avec bivouac dans le Haut-Atlas durant cette période.

Faune – Flore

La flore est assez variée au Maroc, du fait du climat très contrasté. Dans les forêts des plaines, plutôt au Nord, se trouvent des cyprès, des peupliers, des saules (près des rivières). Un peu plus haut, sur le versant ubac, poussent des thuyas, des genévriers, des chênes verts, des pins d’Alep et des cèdres. Au-dessus de 2200m, seuls quelques genévriers thurifères aux formes torturées parviennent à se faire une place. Après 2800m, les seuls végétaux trouvés sont des coussinets épineux, parfois fleuris, et quelques genêts. Dans le Sud, la végétation est autre : palmiers, lauriers, roses, figuiers et d’autres arbres fruitiers.

Du côté des bêtes, le Maroc est un parfait territoire d’observation pour les oiseaux. En effet, plusieurs espèces sont très visibles, même en montagne : aigles, buse, faucon ; ou dans le désert : isabelle court-vite, sirli… Concernant les mammifères, plusieurs peuvent être croisés : renards, chacals, lynx, sangliers, lièvres, écureuils, magots de berbèrie… Malheureusement, les gazelles et les mouflons ont quasiment disparu avec la chasse. D’autres animaux pourront se trouver sur votre chemin : lézards, couleuvres, vipères, scorpions, selon les régions et les périodes. Les rivières de montagnes sont, quant à elles, encore peuplées de truites.

Histoire

Il y a quelque 10000 ans avant JC, le Sahara était vert et « habité ». Puis, il a été asséché et a provoqué une migration de sa population vers le Nord, comme en témoignent certaines gravures rupestres visibles aujourd’hui encore dans le Haut-Atlas.

Plusieurs milliers d’années plus tard, le territoire a été colonisé par les Romains avant l’arrivée de l’Islam par les Arabes, après l’an 681. Ces derniers ont très fortement marqué la culture marocaine, et l’influence religieuse est encore très présente aujourd’hui.

Le XXe siècle est marqué par l’arrivée des Français, qui font du Maroc un protectorat avec le traité de Fès, le 30 mars 1912. Ce régime politique dure jusqu’en 1956, année où le Maroc gagne son Indépendance.

Depuis lors, le Maroc est un Royaume. Le Souverain actuel est le roi Mohammed VI.

images

  Tradition

 

 

 

Le Maroc connait une organisation sociale encore très traditionnelle. La population est répartie pour, environ 50% en ville et 50% hors des villes. La population rurale se décompose encore en deux catégories : à l’Ouest, les sédentaires, agriculteurs, les Tachelhaït ; à l’Est, les semi-nomades, éleveurs, les Tamazirt. Ces personnes parlent davantage berbère qu’arabe, qui est pourtant la langue officielle du pays.

Voyager

Au Maroc, le touriste français s’entendra dire « En France, vous avez les montres, nous, on a le temps ». Voilà une phrase qu’il faut garder en tête dans bien des situations. Le réseau routier se développe de plus en plus, mais, les distances restent toujours bien longues à parcourir : 60 km de routes de montagnes peuvent facilement demander 2 heures de conduites. Il est donc important d’anticiper les temps de transfert.

Le Maroc, encore une fois, est Terre de contrastes. Il est possible de trouver toutes les gammes d’agrément en termes d’hébergement. Durant votre séjour vous pourrez goûter au luxe des riads ou de certaines maisons d’hôtes, au confort des hôtels, à la simplicité des gîtes, à l’authenticité de l’accueil chez l’habitant ou encore à la beauté des bivouacs.

Pratiquer la randonnée au Maroc garantie le dépaysement, l’émerveillement et la rencontre. Pour être sûr que cette aventure reste un souvenir agréable, il est recommandé de faire appel à un guide diplômé. Il est possible de se promener seul, cependant, il faut bien avoir en tête que le balisage des sentiers est inexistant et qu’une personne locale peut vous emmener découvrir le petit coin de paradis caché au détour du chemin ! La plupart des séjours proposés par les guides se fait avec l’assistance de mules (ou dromadaires) pour le portage des bagages. Lorsque vous souhaitez partir avec un guide, vérifier qu’il est bien diplômé. En effet, de nombreux faux-guides exercent sans aucune couverture et sans pouvoir vous garantir un service de qualité.

Deux coutumes embarrassent bien souvent le français en vacances. Il s’agit du marchandage et des pourboires. N’ayant aucun repères, puisque très rares en France, le voyageur ne sait jamais ce qu’il peut/doit faire. Il n’y a pas de règles immuables, si ce n’est de faire en sorte que tout le monde ressorte content de l’affaire !

Le Maroc est un pays magnifique, qui connait un essor formidable avec le développement du tourisme. Il est important de participer à cette croissance en veillant cependant à préserver l’authenticité et la beauté des lieux traversés. C’est pourquoi, il faut éviter de véhiculer une image erronée du « touriste riche qui donne avec abondance », pour ne pas encourager la mendicité, notamment des enfants. Il est également souhaitable de vérifier qu’aucun déchet n’est laissé sur place, particulièrement face à la course effrénée du sac plastique qui prolifère ! Soyons par notre attitude un voyageur responsable

 

cropped-26907632_1435756699885925_555693474408488715_n5.jpg

✈ Vol direct A/R à MARRAKECH dès 87€ au départ de Paris Charles de Gaulle  avec easyjet*

???? Logement dès 339€ pour 7 nuits dans un riad pour 2 personnes*

* Les prix des vols et des logements peuvent avoir changé depuis la date à laquelle ce papier a été écrit.

* Pour les vols, nous avons utilisé le comparateur Skyscanner et pour le logement, le site d’hébergements Booking.

Par Jeanne Jeuneau

ob_1ec033_jules-and-jim-jeanne-de-homem.jpg

www.dar-khmissa-marrakech.com